7 histoires d’horreur du folklore traditionnel coréen qui vous donneront des frissons

C’est encore cette période de l’année où nous commençons à sortir les costumes que nous avons cachés, citrouille tout, et pour ne pas oublier, les histoires d’horreur. Halloween ne serait pas complet sans une bonne nuit d’histoires d’horreur autour d’un cercle d’amis. Et pour pimenter encore plus ces nuits, nous avons rassemblé quelques-uns des contes les plus ébouriffants du folklore traditionnel coréen. Vous pensez avoir les côtelettes pour les digérer ? Éteignez les lumières, blottissez-vous et lisez la suite !

Un renard à neuf queues (Gumiho)

Ellimac SFX

Les renards à neuf queues sont monnaie courante dans les contes folkloriques originaires de Corée, de Chine et du Japon. Selon ces légendes, un renard qui vit mille ans peut se transformer en esprit renard et changer librement de forme. Sa forme la plus préférée à prendre, cependant, serait celle d’une belle jeune fille qui séduit les hommes et fait un repas de ces âmes malheureuses.

Le conte de fées coréen “The Fox Sister” met en scène un couple avec deux fils qui voulait vraiment une fille. Priant avec ferveur pour une fille même si elle était un renard, la famille en avait en effet la chance d’en avoir une. Cependant, l’histoire heureuse et idyllique a rapidement pris une tournure sanglante lorsque la famille a commencé à chercher pourquoi leur bétail était mystérieusement en train de mourir.

Les enquêtes menées par les deux fils ont abouti à des accusations selon lesquelles leur sœur était la seule responsable – accusations que leurs parents ont fermement rejetées. On a montré la porte aux deux fils et, lorsqu’ils sont revenus plus tard, ils ont découvert que la seule personne qui restait dans leur maison familiale était leur sœur. La nuit de leur retour, le fils aîné a été tiré de son sommeil par une agitation pour découvrir que sa sœur cadette était en fait un esprit renard meurtrier qui avait dévoré le reste de la famille afin de devenir un humain pour de vrai.

Dans les temps modernes, cependant, vous êtes plus susceptible de trouver des renards à neuf queues (ou des représentations apprivoisées d’eux) galopant dans des drames K tels que “Ma petite amie est un Gumiho”, “Grudge: La révolte de Gumiho” et ” Le livre de la famille Gu.” Le folklore original donne une touche de mysticisme à ces drames contemporains à travers des concepts comme les transformations physiques et le désir de mortalité du renard. Et fait amusant, alors que la plupart des renards à neuf queues sont dépeints comme des femmes, “Gu Family Book” interprète leurs esprits de renard comme des mâles (qui ne sont pas moins charmants que leurs homologues féminins, semble-t-il) !

Ils ont même fait une apparition dans l’émission de télé-réalité bien-aimée “Running Man”, où Song Ji Hyo et les autres invitées devaient collecter neuf queues pour devenir humaines.

Vierge Fantôme (Cheonyeo Gwisin)

Rakuten TV

Cheveux longs débordants et tout de blanc vêtu ? Il y a de fortes chances que ce que vous ayez en tête soit un gwisin! En vérité, “gwisin” est un mot assez générique qui se traduit par “fantôme”, et ils entrent dans la catégorie des mythes des contes surnaturels coréens. Liés à la terre des vivants par des tâches non accomplies et des souffrances indicibles, les fantômes hantent des lieux tels que des bâtiments abandonnés, des forêts et des écoles.

Parmi eux, les plus infâmes seraient probablement les fantômes de filles vierges qui mènent une existence maudite pour mourir avant de pouvoir s’acquitter de leurs fonctions confucéennes de servir ses aînés et son futur mari. Amers et pleins de ressentiment, ces esprits malveillants terrorisaient leurs anciens villages jusqu’à ce que les villageois tentent de les apaiser. . . de toutes choses, des statues phalliques. Certaines statues ont survécu jusqu’à ce jour. Le parc Haesindang à Samcheok, par exemple, en abrite une collection.

Aussi redoutable que soit leur réputation, les fantômes vierges apparaissent dans les médias coréens traditionnels sous une forme plus acceptable ces jours-ci (pensez moins de vengeance et plus d’amour !). Le drame “Oh My Ghostess” relie un fantôme vierge lubrique à un assistant chef dans une possession malheureuse afin que le fantôme puisse perdre sa virginité et passer avec succès à l’au-delà.

Dans le clip “V” de Lee Jung Hyun, le vieux fantôme vierge reçoit également une refonte digne de la K-pop ; la robe blanche défraîchie est mise de côté pour une robe de mariée glamour, et le fantôme elle-même est accrochée avec un gang de filles zombies assez génial !

Oeuf Fantôme (Dalgyal Gwishin)

Christophe Cummings

Vous l’avez peut-être déjà deviné à partir de l’image, mais oui, ce type spécifique de fantôme est appelé un fantôme d’œuf pour son apparence lisse et sans visage. Les œufs fantômes ont de nombreux contemporains tels que le Noppera-bo au Japon et Mujina à Hawaï.

Décrits comme sans émotion avec de légères statures, les fantômes d’œufs coréens auraient été des individus sans enfant dans leurs vies antérieures. Sans descendants pour organiser des rites commémoratifs pour eux, ces esprits sont progressivement dépouillés de l’humanité et de la personnalité qu’ils avaient autrefois et sont maudits à une existence misérable dans leur vie après la mort. Même s’ils n’ont aucun motif perceptible, les œufs fantômes causent inévitablement une mort instantanée à quiconque les voit, ôtant la vie à leurs victimes comme ils l’ont vécu autrefois.

Fantôme de l’eau (Mul Gwishin)

Wiki surnaturel

Nés de victimes de noyades accidentelles, les fantômes de l’eau sont des fantômes qui habitent l’eau. Enchaînés au royaume des vivants par les chaînes d’un traumatisme, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont morts et poursuivent avidement d’autres nageurs pour obtenir de l’aide, de la compagnie ou pour de la pure schadenfreude.

La prochaine fois que vous serez dans un plan d’eau et que vous sentirez quelque chose tirer sur vous, cela pourrait être un fantôme de l’eau au travail essayant de reproduire son mauvais sort sur quelqu’un d’autre. Bien qu’ils soient généralement décrits comme une force invisible qui reste dans leurs profondeurs aquatiques, ces fantômes sont parfois représentés avec de longs cheveux et des bras qui sortent de l’immobilité pour attraper les malheureux nageurs.

Dans le film d’horreur coréen “Dear Friend”, les fantômes de l’eau sont sortis pour le sang d’un groupe de lycéens après que les filles ont utilisé une planche d’oujia traditionnelle coréenne (appelée “bunshinsaba“) pour diriger une séance et visiter une source dans une forêt.

Déesse des dépendances (Cheuksin)

pâtes terrifiantes

Brutales et hostiles, les déesses des dépendances sont les déesses des dépendances traditionnelles coréennes, qui étaient sombres et isolées de la maison principale. Se manifestant sous la forme de femmes aux cheveux longs, ces divinités guettent dans l’obscurité et soignent leurs longues tresses en vue de leurs cruels méfaits.

On dit que quiconque s’approche de la dépendance doit tousser trois fois pour alerter la déesse de sa présence et lui donner le temps de s’éloigner. Cependant, si l’on ne le faisait pas, une déesse des dépendances exposées s’envolerait dans une rage vicieuse et dirigerait ses cheveux pour s’enrouler autour du cou de la victime et les étranglerait à mort depuis son perchoir au plafond. Même si les malheureux échappaient à la mort, ils seraient toujours frappés d’un mélange de maladies incurables par la science moderne.

Si vous pensez que cela appartient au passé maintenant que les dépendances ne sont plus utilisées, vous vous trompez malheureusement. Des fantômes de toilettes appelés “gwisins hoajangshil» sont un proche cousin, car eux aussi résident dans les toilettes (bien qu’ils hantent beaucoup plus indistinctement les utilisateurs sans méfiance !).

Dans “Let’s Fight Ghost”, un exorciste nommé Bong Pal (Taecyeon de 2PM) en rencontre un alors qu’il vaque à ses occupations en se brossant dans les toilettes. Enveloppée d’une brume sombre, la femme aux cheveux longs aurait flotté jusqu’à ce qu’elle se rende compte que l’exorciste peut la voir.

Faucheuse (Jeoseung Saja)

CMB

De La Calavera Catrina au Mexique au Grim Reaper classique adopté en Occident, les personnifications de la mort traversent les cultures. En Corée, les faucheurs dominent en tant que dieux de la mort qui récoltent les âmes des morts. Sous la responsabilité du Grand Roi Yŏmna, les faucheurs escortent les âmes du pays des vivants aux enfers à leur mort.

Bien que ces dieux de la mort fassent de multiples apparitions dans le folklore traditionnel coréen, ils sont souvent battus par leurs adversaires qui réussissent à tromper la mort. L’un des rares contes dans lesquels une faucheuse est capable de mener à bien sa tâche surnaturelle est “Mythe du général Sineui”. Dans ce folklore, un général Sineui fort et capable tente de conjurer le prophète mortel en vain en plantant un anneau d’orangers, en lui perçant la tête avec une aiguille d’argent (les temps désespérés appellent en effet des mesures désespérées) et en repoussant des légions de fantômes dans le monde souterrain. À chaque fois, le dieu de la mort inébranlable trouve un moyen de contrecarrer le grand général, faisant allusion à la futilité de tromper la mort.

Cependant, tous les moissonneurs n’ont pas à sauter à travers des cerceaux aussi ardus pour transporter leurs charges vers le royaume inférieur. Celui de «Goblin» s’acquitte de ses fonctions de manière transparente et sans faute, utilisant ses pouvoirs surnaturels pour cocher sa liste de morts potentielles (et parfois même les provoquer!). Reliant le passé et le présent pour montrer comment les destins des personnages sont entrelacés, le drame a également dévoilé les débuts de la naissance d’une faucheuse.

Gobelin (Dokkaebi)

Mes arts

Après avoir évoqué les faucheuses, nous serions négligents si nous ne donnions pas aux gobelins la vedette qu’ils méritent également ! Les gobelins coréens sont créés par la possession spirituelle d’objets qui retiennent la tache de sang humain. Portant un arsenal de pouvoirs et de capacités extraordinaires dans leurs manches, ces gobelins ne doivent pas être pris à la légère, car une grande responsabilité ne s’accompagne pas toujours d’un grand pouvoir.

Dans un conte folklorique traditionnel, un vieil homme s’est lié d’amitié avec un gobelin en visite autour d’un verre et de conversations, mais a été brutalement choqué lorsqu’il a vu le reflet de son ami un jour et s’est rendu compte qu’il se transformait en créature ! Se sentant trahi, le vieil homme a aspergé sa maison de sang de vache, considéré comme la peur du gobelin, et a réussi à détourner le gobelin sournois.

“Goblin” reste fidèle au gobelins nature puissante et vicieuse en jouant sur le lien historique avec l’épée tachée de sang d’un général. Rouge brillant à la lumière du jour avec le sang des soldats qu’il avait massacrés, l’épée devient un objet mystique lié à la durée de vie du gobelin rusé par la suite.

Hey Soompiers, lequel de ces folklores était le plus effrayant ? Partagez avec nous vos histoires ou films d’horreur préférés, et nous serons prêts avec du pop-corn (style dokkaebi) !

Aetcult est votre sympathique passionnée de K-beauty qui aime son thé sur et hors de son visage (pas de mensonge). Entre deux épisodes de bricolage avec de nouveaux produits de beauté, elle écrira probablement sur ses trouvailles, révisera ses cours de coréen et jouera sur la dernière chanson K-pop. Dites bonjour à Am sur Tumblr.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,507SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles